Mexico city, la surprise du siècle

Bon, Sandrea étant à San Francisco pour une semaine (on te déteste mais on t’aime quand même hein) , j’ai décidé moi aussi de vous emmener en voyage dans une de mes grandes villes préférées au monde, Mexico.

Grande ville…immense oui, plus de 30 millions d’habitants ! Mais D.F (prononcez dé effé en espagnol pour Distrito Federal) comme l’appelle les Mexicains a été comme une onde de choc dès mon arrivée à l’aéroport. Une onde positive je précise !

screen-shot-2016-09-14-at-4-44-44-pm

parc Reforma

Comme beaucoup, et comme ma seule expérience mexicaine avant cela se contentait des villes frontalières, je me faisais à l’idée d’être dans une ville bidonville, en pleine guerre de gangs et où on se faisait dérober au coin de la rue ou même kidnappée (il faut savoir que mon mari et moi avons un amour malsain pour les destinations qui ne font pas rêver haha).

screen-shot-2016-09-14-at-3-38-43-pm

Mais alors je ne vous raconte pas notre surprise quand nous avons commencé à explorer la ville ! Une architecture historique hispanique qui ressemble beaucoup à ce que l’on peut croiser à Madrid ou Barcelone, une grande culture autant ancienne que moderne, un opéra, des musées à gogo, des sites archéologiques en plein centre de la ville et même dans les stations de métro ! Métro par ailleurs hyper développé..le tout se mélangeant bizarrement bien avec une culture populaire de la rue, des vendeurs sur les trottoirs, beaucoup d’artistes, de musiciens, de petits marchés sur les places, des vendeurs de glace et de fruits ambulants, des vendeurs de boutique qui vous incitent à rentrer…

screen-shot-2016-09-14-at-5-14-23-pm

Petite pyramide Aztèque à la station Pino Suarez (centre)

screen-shot-2016-09-14-at-4-05-56-pm

ananas, pastèque. mangue, papaye et goyave se trouvent partout et se mange avec de la sauce pimentée par-dessus

screen-shot-2016-09-14-at-4-38-53-pm

Sont pas mignons ces camions de glace ?

Niveau sécurité, comment vous dire, je me sentais plus en sécurité en marchant dans la rue le soir qu’en pleine journée à Paris. C’est évidemment hyper peuplé, mais les gens sont incroyablement bienveillants et ont tendance à vous aider et vous demandent tout le temps ce que vous pensez du Mexique et de la ville. Ils ont à coeur d’avoir une bonne image et que vous passiez un excellent séjour.

Et franchement, ils ont fait du bon boulot car Mexico est désormais dans mon top 5 des villes les plus cool à visiter.

Déjà, rien n’est vraiment cher. Le coût du taxi revient à prendre un vélib’ qui en plus se négocie (il n’y a jamais de compteur, ni de ceinture de sécurité dans les taxis d’ailleurs, on apprend donc à faire aveuglément confiance au chauffeur). Et le ticket de métro est ridicule, il me semble que c’était l’équivalent de 70 cens.

La nourriture délicieuse et généreuse en quantité des food trucks revient à moins de $8 pour 2 personnes boissons comprises, comptez moins de $20 pour deux dans un restaurant un peu huppé.

screen-shot-2016-09-14-at-4-58-43-pm

Les musées sont soit gratuits soit à moins de $10.

Du coup, on a vraiment profité sans s’inquiéter du budget, ce qui est rare pour une capitale !

Comme je ne peux pas remplacer le guide du routard, je vais parler en gros des quartiers à faire et mon ressenti.

Il y a tout d’abord le centre, avec la plaza de la Constitución et sa cathédrale métropolitaine historique. Non loin de là se trouve un site archéologique immense qui est une base de pyramide avec des statues de dieux aztèques. Le quartier du centre (el centro) se fait à pied et fait un peu office de quartier de touriste, avec les boutiques plus modernes, les dentistes et ophtalmologistes pas chers dont les Américains raffolent, les cafés type Starbuck et ses cavernes d’Ali Baba, boutiques remplies de bijoux en or (et quand je dis remplies, imaginez vraiment tout recouvert d’or). Le lieu n’en est pas moins intéressant car l’architecture est magnifique et cela permet de faire une transition niveau culturel. Cela donne un aperçu d’autres quartiers moins flamboyants et de la façon d’être des vendeurs mexicains.

screen-shot-2016-09-14-at-5-11-19-pm

Cathédrale métropolitaine

screen-shot-2016-09-14-at-3-53-27-pm

base de pyramide

screen-shot-2016-09-14-at-3-54-03-pm

offrandes aux dieux

Passons à l’ouest de la ville avec le parc géant, Parque Reforma qui est un peu le Central Park de la ville. Les gens y viennent pique-niquer, jouer avec les enfants, se balader en observant les oiseaux ou faire du pédalo. Il permet aussi de lutter contre la pollution de la ville.

Tout en haut de la seule colline du parc se trouve le château de Chapultepec, ancienne demeure des présidents par le passé, qui est devenu un musée sur l’histoire de la ville et du pays, tant au niveau culturel que politique. Il y a LA vue sur la ville à ne surtout pas louper ! On peut y voir le quartier des affaires situé sur el Paseo de la Reforma, où se trouve également la colonne de l’indépendance, lieu de regroupement pour les manifestations. Accessoirement, juste en face, il y a un des meilleurs restaurants français de la ville, Maison Kaiser.

screen-shot-2016-09-14-at-4-41-05-pm

vue depuis Chapultepec

screen-shot-2016-09-14-at-3-31-36-pm

on peut faire du pédalo et nourrir les canards

screen-shot-2016-09-14-at-4-43-15-pm

vue sur le Paseo de la Reforma

screen-shot-2016-09-14-at-4-38-01-pm

L’ange de l’indépendance

Non loin du parc se trouve le musée anthropologique qui regorge de trouvailles archéologiques de toutes les populations ayant habité le Mexique, parmi les plus connues les Aztèques et les Mayas. Il y a aussi une section « reproduction de la vie quotidienne » qui nous emporte dans la culture mexicaine d’hier et d’aujourd’hui. Ce musée est pour moi celui à ne surtout pas louper mais consacrez-y une journée (nous y avons passé 6 heures et n’avons pas pu tout voir). Pour moi, cela fut un vrai choc de découvrir le savoir et la qualité d’exécution des Mayas il y a 2500 ans. Comment, en pleine jungle, arrivaient-ils à faire une architecture aussi dense et des détails aussi travaillés ??

screen-shot-2016-09-14-at-4-07-50-pm

screen-shot-2016-09-14-at-4-08-43-pm

temple Maya

screen-shot-2016-09-14-at-4-06-35-pm

fresque murale à l’intérieur du temple

Au sud de la ville se trouve le quartier de Coyoacan, le quartier plus huppé, qui abrite notamment la fameuse maison de la peintre Frida Kahlo. Les oeuvres y sont intéressantes bien sûr, mais le fait de visiter sa maison et de voir comment elle vivait est passionnant en soi. Tout le quartier est très agréable à visiter à pieds, il y a beaucoup de parcs et de restaurants charmants.

screen-shot-2016-09-14-at-4-10-15-pm

chez Frida Kahlo

screen-shot-2016-09-14-at-4-09-37-pm

Encore plus au sud, se trouve une petite ville beaucoup plus « populaire » que l’on peut rejoindre en train. Il s’agit de Xochimilco. Le truc sympa à y faire, hormis de se perdre dans les rues et de profiter, et de prendre une barque hyper colorée et de flâner pendant que des vendeurs, restaurateurs ou musiciens en barque également, vous accostent. Bon, c’est un peu plus « touriste » que ce que j’imaginais, mais quand même sympa !

screen-shot-2016-09-14-at-4-27-34-pmscreen-shot-2016-09-14-at-4-25-08-pmscreen-shot-2016-09-14-at-4-23-43-pmscreen-shot-2016-09-14-at-4-18-25-pmscreen-shot-2016-09-14-at-4-13-03-pm

Au hasard des rues, je suis tombée sur une célébration antique de la déesse aztèque de la fertilité Coatlicue et notant qu’il n’y avait aucun autre touriste pour les regarder et que c’était une petite ruelle un peu perdue,  ce n’était pas un show pour faire de l’argent. Ils m’en ont mis plein les yeux autant avec leur danse que les couleurs ! J’adore le fait qu’ils soient si fiers de leur histoire et de leur culture.

screen-shot-2016-09-14-at-4-37-07-pmscreen-shot-2016-09-14-at-4-34-30-pmscreen-shot-2016-09-14-at-4-33-28-pmscreen-shot-2016-09-14-at-4-10-40-pm

screen-shot-2016-09-14-at-4-12-13-pmscreen-shot-2016-09-14-at-4-32-15-pm

Une des dernières visites qui m’a coupé le souffle a été celle du site de Tehotihuacan qui regroupe un ensemble de pyramides parfaitement alignées selon la course du soleil et de la lune. Il se situe à 45 mn de Mexico et pas mal de bus y vont toutes les 3h depuis la ville. Le niveau de science et d’architecture d’un peuple vivant il y a 2500 ans me sidère !

screen-shot-2016-09-14-at-3-52-50-pmscreen-shot-2016-09-14-at-5-07-18-pmscreen-shot-2016-09-14-at-3-44-44-pm

Et en plus on a le droit d’y monter !! Attention quand même, c’est très raide et le vertige nous prend très vite.

screen-shot-2016-09-14-at-3-46-04-pmscreen-shot-2016-09-14-at-3-52-04-pm
Finissons par les divertissements qui sont nombreux dans cette capitale où tout le monde semble prendre la vie du meilleur côté possible.

Pour faire ses courses sur un marché traditionnel, je vous conseille les Tianguis, qui est un marché GIGANTESQUE de nourriture, objets d’art, tissus etc…

screen-shot-2016-09-14-at-5-02-43-pm

jus d’hibiscus ou de mangue ?

screen-shot-2016-09-14-at-5-01-58-pm

haut en couleurs

Sur un ton un peu plus sérieux, il faut savoir que les Mexicains restent très très attachés à la religion. Y étant allée lors de Pâques, j’ai pu profiter des processions dans la ville et être témoin de leur dévouement.

screen-shot-2016-09-14-at-3-43-46-pmcapture-decran-2015-05-27-a-11-18-04

Au détour d’une avenue, près du parc Reforma, j’ai pu assisté à une danse traditionnelle faite de voltige qui consiste pour les danseurs à monter un poteau métallique immense de s’asseoir sur le support pivotant tout en haut et de se laisser tomber en tournoyant dans le vide, les pieds retenus par une corde, tout en jouant de la musique.

D’après ce que j’en ai compris, ceci est une tradition ancestrale qui prouvait le passage de garçon à homme.

screen-shot-2016-09-14-at-4-03-49-pmscreen-shot-2016-09-14-at-4-02-51-pmscreen-shot-2016-09-14-at-3-57-53-pmscreen-shot-2016-09-14-at-3-55-46-pm

Pour une bonne poilade entre copains et vraiment sentir l’enthousiasme légèrement alcoolisé des Mexicains, il faut absolument aller voir un match de Lucha Libre. C’est un sport national qui mimique la boxe mais tout en étant une comédie en soi. C’est à mourir de rire, ça coûte trois fois rien et je le garde comme une des soirées les plus fun de ma vie.

Il faut savoir qu’il n’y a pas de politiquement correct au Mexique. Les matchs sont assez étranges : des femmes contre des personnes de petite taille, deux gros musclés contre un pseudo danseur étoile etc… si le lucheador (lutteur) est gros, le public va crier « aller le gros ! » ou si il est petit ce sera « aller pequeño »! On rajoute à cela des costumes kitschissimes et on obtient un truc improbable ! Cela se trouve à l’Arena Mexico en plein centre. Comme ce n’est pas de la vraie violence- le but étant de divertir la foule en la faisant rigoler- il y a beaucoup d’enfants qui assistent aux matchs et qui portent le masque de leur idole !

screen-shot-2016-09-14-at-4-39-32-pm

Masque de lucheadors célèbres

screen-shot-2016-09-14-at-4-56-58-pm

lucheador

screen-shot-2016-09-14-at-4-52-14-pm

arena mexico

N’hésitez pas évidemment à traîner le soir sur les avenues, il y a toujours quelque chose à faire ou à voir, un comédien, des danses folkloriques etc…

En bref, Mexico a été une des plus grosses surprises de voyage car je ne m’attendais pas à un tel accueil et une ville aussi agréable. C’est une ville dont je suis tombée amoureuse et j’y retournerai très certainement pour faire visiter à ma famille et amis !

Et vous, quelle grosse surprise avez-vous eu en voyage ??

  • C

4 réflexions sur “Mexico city, la surprise du siècle

  1. Lana dit :

    Ça me donne trop envie d’y aller !! (j’ai une légère obsession avec l’Amérique Latine ^^). Après, le Mexique a la réputation d’être assez dangereux donc c’est rassurant que tu dises que tu t’y es sentie en sécurité, c’est encourageant!

    J'aime

  2. Johanna dit :

    Super article ! Je rêve d’aller un jour au Mexique et ton article ne fait que confirmer mon envie.
    Pour ta question : »quelle grosse surprise avez-vous eu en voyage ?? »
    Je répondrai le Japon, le Japon a été une des destination qui m’a le plus marqué. Je ne me suis jamais sentie autant en sécurité entourée d’autant de gens ! Les Japonais sont d’une gentillesse, d’un dévouement à l’autre qui force le respect. De plus ils ont une culture incroyable. Et je ne parle pas de leur cuisine qui est à tomber (Ils ne mangent pas que des sushis et du cru !!).

    J'aime

  3. Melissa.rva dit :

    Je ne m’attendais pas du tout à ça, mais plutôt à un bidonville hyper dangereux comme toi au début ! Mais au final je suis agréablement surprise de découvrir que Mexico est bien accueillant et qu’il y a autant de choses à faire. J’adorerai y aller !! Pourquoi pas pour des vacances lorsque je vivrai au Canada 🙂 J’ai toujours été attirée par les sites archéologiques (mayas aztèques Egyptiens et grecques) donc ça serait une occasion de découvrir ces sites autour et une ville où tout peut se faire sans un budget de ministre ! Bonne journée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s